Etude des finances communales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etude des finances communales

Message  fredorain le Dim 5 Jan - 19:03

Article du 29 janvier


Une scène surréaliste a eu lieu au dernier conseil municipal que je n'ai pas évoqué lors du dernier compte-rendu.
 
Alors que certains conseillers et moi-même interrogions le maire sur sa gestion, il nous a répondu en nous donnant un tas de photocopies couleurs (la classe) sur le budget de la commune.
 

Le fameux document donné pendant le conseil municipal
(sans aucun lien avec l'ordre du jour d'ailleurs...)
 


 
Je n'y ait pas réellement prêté attention sur le coup ne voyant pas le rapport avec le schmilblick mais depuis je me suis repenché sur la question.
 
Première surprise au lieu d'une étude sur le budget communal ce document est juste l'impression d'un site internet (non officiel), le journal du net. Nous avons pourtant une adjointe au finances à la commune et une secrétaire de mairie pour étudier ces questions de prêt.
 
Ces (nombreux sites) comme proxiti reprennent les chiffres de l'INSEE qui sont publiées par le ministère sur un site officiel celui là.
 
Puisque les nouvelles semblaient être bonnes, j'ai décidé d'y regarder de plus près, sachant que les commissions finances pour le budget 2013 approchent à grand pas.
 
 
Effectivement l'endettement communal apparaît plutôt bon:

 
Et c'est tant mieux pour nous tous. Trouvons donc l'explication de ces bons chiffres. Et là, une première mauvaise surprise.
 
 
La dette par habitant chute d'une manière mécanique puisque le nombre d'habitants augmente (on n'est passé de 1178 habitants en 2008  à 1367 aujourd'hui soit 16% de hausse).
 
Autre raison, si cet endettement s'améliore c'est aussi parce que les investissements sont en recul  très nets entre 2006 et 2010. Si on n'investit pas on ne s'endette pas. L'inconvénient c'est aussi que le village se sclérose. Les villages autour ayant déjà fait leurs travaux (comme le coeur de village), le notre étant dans les cartons.
 
Mais ce n'est pas la seule explication. Les recettes ont augmenté. En effet  les impôts locaux par habitant ont  augmentés de 83.98 % entre 2000 et 2011. Dans le même temps les communes similaires à Muides-sur-Loire, ont vu leurs impôts locaux par habitant augmenter seulement  de 29.33 % en moyenne entre 2000 et 2011.



 
Taxe sur le bâti: (c'est en taux, la hausse de la population n'explique donc pas la hausse de ces recettes mais bien l'augmentation de l'imposition):
 
 
Taxe sur le non-bâti (c'est en taux, la hausse de la population n'explique donc pas la hausse de ces recettes mais bien l'augmentation de l'imposition):
 
 
 
Mais après tout, le jeu en vaudrait la chandelle si les finances étaient saines. Or là aussi, il y a deux alertes à ne pas négliger.
 
Le fonds de roulement:
Le fonds de roulement constitue la trésorerie d'une commune. Il résulte de la différence entre les financements (dotations, subventions, emprunts) disponibles à plus d'un an et les immobilisations.
 
Il est de 130€ par habitant à Muides contre 603€ pour les commune similaires. En clair, nous n'avons pas d'argent de côté malgré notre endettement faible.
 
Pourquoi n'arrivons nous pas à mettre de l'argent de côté ? Parce que nos dépenses de fonctionnement augmentent.
 

 
.
Je ne mettrai pas d'huile sur le feu en rappelant les nombreux échanges (parfois violents) en conseil municipal sur le sujet. Un effet ciseau se profile. Mes charges augmentent et je ne peux pas investir. Mes réseaux vieillissent mais je n'ai pas les moyens de les changer (voire de les entretenir). ils me coûtent donc plus chers.
avatar
fredorain

Messages : 75
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 42
Localisation : Quartier Est

http://muides.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude des finances communales

Message  FABRICE le Lun 6 Jan - 20:10

C'est intéressant et surprenant. Est-ce qu'il n'y a pas d'étude réalisée par la maire ? C'est étonnant de donner des études réalisées par un site internet.
Est-ce que ces chiffres sont vraiment fiables ?


fredorain a écrit:
Article du 29 janvier


Une scène surréaliste a eu lieu au dernier conseil municipal que je n'ai pas évoqué lors du dernier compte-rendu.
 
Alors que certains conseillers et moi-même interrogions le maire sur sa gestion, il nous a répondu en nous donnant un tas de photocopies couleurs (la classe) sur le budget de la commune.
 

Le fameux document donné pendant le conseil municipal
(sans aucun lien avec l'ordre du jour d'ailleurs...)
 


 
Je n'y ait pas réellement prêté attention sur le coup ne voyant pas le rapport avec le schmilblick mais depuis je me suis repenché sur la question.
 
Première surprise au lieu d'une étude sur le budget communal ce document est juste l'impression d'un site internet (non officiel), le journal du net. Nous avons pourtant une adjointe au finances à la commune et une secrétaire de mairie pour étudier ces questions de prêt.
 
Ces (nombreux sites) comme proxiti reprennent les chiffres de l'INSEE qui sont publiées par le ministère sur un site officiel celui là.
 
Puisque les nouvelles semblaient être bonnes, j'ai décidé d'y regarder de plus près, sachant que les commissions finances pour le budget 2013 approchent à grand pas.
 
 
Effectivement l'endettement communal apparaît plutôt bon:

 
Et c'est tant mieux pour nous tous. Trouvons donc l'explication de ces bons chiffres. Et là, une première mauvaise surprise.
 
 
La dette par habitant chute d'une manière mécanique puisque le nombre d'habitants augmente (on n'est passé de 1178 habitants en 2008  à 1367 aujourd'hui soit 16% de hausse).
 
Autre raison, si cet endettement s'améliore c'est aussi parce que les investissements sont en recul  très nets entre 2006 et 2010. Si on n'investit pas on ne s'endette pas. L'inconvénient c'est aussi que le village se sclérose. Les villages autour ayant déjà fait leurs travaux (comme le coeur de village), le notre étant dans les cartons.
 
Mais ce n'est pas la seule explication. Les recettes ont augmenté. En effet  les impôts locaux par habitant ont  augmentés de 83.98 % entre 2000 et 2011. Dans le même temps les communes similaires à Muides-sur-Loire, ont vu leurs impôts locaux par habitant augmenter seulement  de 29.33 % en moyenne entre 2000 et 2011.



 
Taxe sur le bâti: (c'est en taux, la hausse de la population n'explique donc pas la hausse de ces recettes mais bien l'augmentation de l'imposition):
 
 
Taxe sur le non-bâti (c'est en taux, la hausse de la population n'explique donc pas la hausse de ces recettes mais bien l'augmentation de l'imposition):
 
 
 
Mais après tout, le jeu en vaudrait la chandelle si les finances étaient saines. Or là aussi, il y a deux alertes à ne pas négliger.
 
Le fonds de roulement:
Le fonds de roulement constitue la trésorerie d'une commune. Il résulte de la différence entre les financements (dotations, subventions, emprunts) disponibles à plus d'un an et les immobilisations.
 
Il est de 130€ par habitant à Muides contre 603€ pour les commune similaires. En clair, nous n'avons pas d'argent de côté malgré notre endettement faible.
 
Pourquoi n'arrivons nous pas à mettre de l'argent de côté ? Parce que nos dépenses de fonctionnement augmentent.
 

 
.
Je ne mettrai pas d'huile sur le feu en rappelant les nombreux échanges (parfois violents) en conseil municipal sur le sujet. Un effet ciseau se profile. Mes charges augmentent et je ne peux pas investir. Mes réseaux vieillissent mais je n'ai pas les moyens de les changer (voire de les entretenir). ils me coûtent donc plus chers.

FABRICE

Messages : 6
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude des finances communales

Message  fredorain le Mar 7 Jan - 7:01

FABRICE a écrit:C'est intéressant et surprenant. Est-ce qu'il n'y a pas d'étude réalisée par la maire ? C'est étonnant de donner des études réalisées par un site internet.
Est-ce que ces chiffres sont vraiment fiables ?


fredorain a écrit:
Article du 29 janvier


Une scène surréaliste a eu lieu au dernier conseil municipal que je n'ai pas évoqué lors du dernier compte-rendu.
 
Alors que certains conseillers et moi-même interrogions le maire sur sa gestion, il nous a répondu en nous donnant un tas de photocopies couleurs (la classe) sur le budget de la commune.
 

Le fameux document donné pendant le conseil municipal
(sans aucun lien avec l'ordre du jour d'ailleurs...)
 


 
Je n'y ait pas réellement prêté attention sur le coup ne voyant pas le rapport avec le schmilblick mais depuis je me suis repenché sur la question.
 
Première surprise au lieu d'une étude sur le budget communal ce document est juste l'impression d'un site internet (non officiel), le journal du net. Nous avons pourtant une adjointe au finances à la commune et une secrétaire de mairie pour étudier ces questions de prêt.
 
Ces (nombreux sites) comme proxiti reprennent les chiffres de l'INSEE qui sont publiées par le ministère sur un site officiel celui là.
 
Puisque les nouvelles semblaient être bonnes, j'ai décidé d'y regarder de plus près, sachant que les commissions finances pour le budget 2013 approchent à grand pas.
 
 
Effectivement l'endettement communal apparaît plutôt bon:

 
Et c'est tant mieux pour nous tous. Trouvons donc l'explication de ces bons chiffres. Et là, une première mauvaise surprise.
 
 
La dette par habitant chute d'une manière mécanique puisque le nombre d'habitants augmente (on n'est passé de 1178 habitants en 2008  à 1367 aujourd'hui soit 16% de hausse).
 
Autre raison, si cet endettement s'améliore c'est aussi parce que les investissements sont en recul  très nets entre 2006 et 2010. Si on n'investit pas on ne s'endette pas. L'inconvénient c'est aussi que le village se sclérose. Les villages autour ayant déjà fait leurs travaux (comme le coeur de village), le notre étant dans les cartons.
 
Mais ce n'est pas la seule explication. Les recettes ont augmenté. En effet  les impôts locaux par habitant ont  augmentés de 83.98 % entre 2000 et 2011. Dans le même temps les communes similaires à Muides-sur-Loire, ont vu leurs impôts locaux par habitant augmenter seulement  de 29.33 % en moyenne entre 2000 et 2011.



 
Taxe sur le bâti: (c'est en taux, la hausse de la population n'explique donc pas la hausse de ces recettes mais bien l'augmentation de l'imposition):
 
 
Taxe sur le non-bâti (c'est en taux, la hausse de la population n'explique donc pas la hausse de ces recettes mais bien l'augmentation de l'imposition):
 
 
 
Mais après tout, le jeu en vaudrait la chandelle si les finances étaient saines. Or là aussi, il y a deux alertes à ne pas négliger.
 
Le fonds de roulement:
Le fonds de roulement constitue la trésorerie d'une commune. Il résulte de la différence entre les financements (dotations, subventions, emprunts) disponibles à plus d'un an et les immobilisations.
 
Il est de 130€ par habitant à Muides contre 603€ pour les commune similaires. En clair, nous n'avons pas d'argent de côté malgré notre endettement faible.
 
Pourquoi n'arrivons nous pas à mettre de l'argent de côté ? Parce que nos dépenses de fonctionnement augmentent.
 

 
.
Je ne mettrai pas d'huile sur le feu en rappelant les nombreux échanges (parfois violents) en conseil municipal sur le sujet. Un effet ciseau se profile. Mes charges augmentent et je ne peux pas investir. Mes réseaux vieillissent mais je n'ai pas les moyens de les changer (voire de les entretenir). ils me coûtent donc plus chers.



Pour répondre à Fabrice ces chiffres restent fiable car ils sont issus du budget que doit fournir la commune à l'Etat. Ils ont seulement un an de décalage par rapport au budget actuel car on ne publie que le budget réalisé.  Wink
avatar
fredorain

Messages : 75
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 42
Localisation : Quartier Est

http://muides.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude des finances communales

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum